80% des maladies cardio-vasculaires peuvent être évitées

Avec 140 000 décès par an, les maladies cardio-vasculaires sont un véritable fléau.

Pourtant, elles ne sont pas une fatalité. Tabagisme, alimentation déséquilibrée, stress, sédentarité… : autant d’habitudes qu’il est possible de changer pour prendre soin de son cœur et vivre pleinement.

Arcopred face à la pandémie de Covid 19

Dans ce contexte de Covid-19, il est plus que jamais vital d’accroître nos efforts d’information.

Ainsi, les patients fragiles ayant des antécédents de maladies cardio-vasculaires ont plus de risque de développer une forme grave, ils doivent par conséquent appliquer strictement les mesures barrières.

De même, il est primordial de poursuivre les traitements, notamment les traitements de l’hypertension artérielle, et de ne pas interrompre le suivi médical régulier pour éviter de déstabiliser une maladie chronique.

C’est pourquoi chaque année, la Fédération Française de Cardiologie diffuse plus de 3 millions de brochures de prévention vers tous les publics.